Libertat tà Aurore Martin

4 Nov

Version ÒC et FR

Libertat ne’s hasèva pas d’illusions sus l’arribada au poder deus socialistas francés e deus lors aliats verds o ròses. Mes l’arrestacion d’Aurore Martin, militanta de Batasona en Bascoat nòrd (donc dens l’estat francés) que s’assimila a ua provocacion grèu tà tornar hicar en causa lo procèssus de patz aviat per l’esquèrra independentista basco.

Nosautes, militant(a)s occitan(a)s que condemnam fèrmament l’arrestacion d’Aurore Martin e l’aplicacion deu Mandat d’Arrèst Europèu (MAE). Qu’aurà calut que l’esquèrra jacobina francesa arriba au poder tà aplicar aqueste MAE contra aquesta militanta politica qui risca 12 ans de preson dens l’estat espanhòu per aver participat a amassadas publicas de l’auta costat deus Pirenèus. Çò que Guéant o Hortefeux n’an pas hèit, Valls qu’ac hè. Mes n’ei pas sol e ua tan grèu decision non pòt pas aver estat presa shens l’acòrd deu govèrn.

Aurore Martin qu’estó constrenta a la clandestinitat despuish lo 21 de deceme de 2010. E a maugrat d’un larg sostien popular, e deu sostien d’elegits de tot bòrd en Bascoat e medish au delà, Aurore Martin qu’estó expulsada cap tà Madrid on la soa condemnacion peus eretèrs deu franquisme que sembla d’estar assegurada. Lo MAE n’auré pas devut aplicà’s. E Aurore Martin, autant com l’organizacion Batasuna a la quau apartien auré devut poder exprimí’s liurament d’aqueste costat de la termièra shens que la polícia francés ne la venga liurar aus enemics de la libertat deus pòbles e de la democracia, los dignes eretèrs de Franco.

Libertat qu’a lutat e que contunharà de combàter lo colonialisme baish totas las soas formas, que contunharà a deféner lo libre dret deus pòbles a l’autodeterminacion, a denonciar las termièras qui divideishen un pòble tà’u miélher asservir, a condemnar lo poder colonialista qui liura militants deu pòble a un aute poder colonialista. Qu’aperam a ua mobilizacion hòrta tà condemnar fèrmament l’extradicion d’Aurore Martin e a sostiéner activament la justa luta deu pòble basco tà la soa independéncia e qu’aperarem dens la setmana qui vien a un rassemblament dab los simpatisants, los collectius, los partits e las associacions qui ac vòlen tà muishar lo noste desacòrd dab aquesta decision injusta.

Per l’independéncia, l’unitat e lo socialisme au País Basco

Gora Euskal Herria, Aurore Askatu.

La Gauche révolutionnaire occitane ne se faisait pas d’illusion sur l’arrivée au pouvoir des socialistes français et de leurs alliés verts ou rosissants. Mais l’arrestation d’Aurore Martin, militante de Batasuna au Pays Basque nord (donc dans l’état français) s’assimile à une provocation grave afin de remettre en cause le processus de paix enclenchée par la gauche indépendantiste basque.

Nous, militant(e)s occitan(e)s condamnons fermement l’arrestation d’Aurore Martin et l’application du mandat d’arrêt européen (MAE). Il aura fallu que la gauche jacobine française arrive au pouvoir pour appliquer ce mandat contre cette militante politique qui risque 12 ans de prison dans l’État Espagnol pour avoir participé à des réunions publiques de l’autre côté des Pyrénées. Ce que Guéant ou Hortefeu n’ont pas fait, Valls le fait ! Valls n’est pas tout seul et une si grave décision ne peut avoir été prise qu’avec l’aval du gouvernement.

Aurore Martin a été contrainte à la clandestinité depuis le 21 décembre 2010. Et malgré un large soutien populaire, ainsi que des élus de tout bord au Pays Basque et même au delà, Aurore Martin a été expulsée vers Madrid où sa condamnation par les héritiers du franquisme semble assurée. Le mandat d’arrêt européen (MAE) n’aurait pas du s’appliquer. Et Aurore Martin, tout comme l’organisation Batasuna à laquelle elle appartient aurait du pouvoir s’exprimer librement de ce côté-ci de la frontière sans que la police française ne vienne la livrer aux ennemis de la liberté des peuples et de la démocratie, les dignes héritiers de Franco.

a Gauche révolutionnaire occitane a lutté et continuera de combattre le colonialisme sous toutes ces formes, elle continuera à défendre le libre droit des peuples à l’autodétermination, à dénoncer les frontières qui divisent un peuple pour mieux l’asservir, à condamner le pouvoir colonialiste qui livre des militants du peuple à un autre pouvoir colonialiste. Nous appelons à une mobilisation forte afin de condamner fermement l’extradition d’Aurore Martin et à soutenir activement la juste lutte du peuple basque pour son indépendance et nous appellerons dans la semaine prochaine à un rassemblement avec les sympathisants, les collectifs, les partis et les associations qui le veulent pour montrer notre désaccord avec cette décision injuste.
 
Pour l’Indépendance, l’Unité et le Socialisme au Pays basque !
 
Gora Euskal Herria, Aurore askatu !

 

Advertisements

Una responsa to “Libertat tà Aurore Martin”

Daissar una responsa

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Cambiar )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Cambiar )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Cambiar )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Cambiar )

Connecting to %s

%d bloggers like this: