GARBURADA DE SOLIDARITAT

13 Gen

Dens l’encastre deus 20 ans deu noste bar associatiu : La Tor deu Borrèu (La tour du bourreau), Libertat qu’organiza, aqueth dissabte 21 de genèr, a comptar de de 18 òras, ua garburada de solidaritat dab la familha romana miaçada d’expulsion a Visanòs e dab las familhas qui viven dens la precaritat suu terrenh de l’anciana usina Bidegain a Pau.

A l’òra a la quau tot lo sistèma economic e los aquesits sociaus e s’ahonen, qu’ei important de har pròva de solidaritat. L’individualisme que’ns mia dret dens la paret. Per pròva, de mei en mei de gent que s’arretròba a l’arrua, e ua bona partida demora baish lo lindau de precaritat (7/8 millions de personas) mentre que dens l’aglomeracion paulina qu’existeishen mei de 6500 lotjaments liures (sia 8.1% deu parc dens l’aglomeracion de Pau e casi 10% a Pau) dont ua partida apartien a las comunas. Quan las municipalitats ne prenèn pas las lors responsabilitats sociaus (lotjaments sociaus), qu’ei normau que tot la gent en necessitat e’s torne apropriar (baish la fòrma pejorativa : squatt) un teit vueit.

Tota persona qu’a lo dret a un lotjament decent quau que sia la soa origina !

A l’òra a la quau las multinacionaus ne’s privan pas per espleitar la man d’òbra bon mercat de cèrts país, qu’ei logic que tots aqueths pòbles ajan la libertat de circulacion !

Que tornam afirmar lo noste sostien au « collectiu anti expulsion” per aquesta sopa populara. Aqueth moment n’ei pas sonque qu’un instant de solidaritat mes qu’ei tanben un moment d’escambis, de convivéncia e d’un restabliment deus ligams sociaus qui hèn de nosautes estars umans !

Los beneficis d’aquesta serada que seràn balhats au « collectiu anti expulsion”.

SOLIDARITAT !

Dans le cadre des 20 ans de notre bar-associatif : la Tor deu Borrèu (La Tour du Bourreau), Libertat organise, ce samedi 21 janvier à partir de 18h, une garburada de solidarité avec la famille roumaine menacée d’expulsion à Bizanos et avec les familles qui vivent dans la précarité sur le terrain de l’ancienne usine Bidegain à Pau.

A l’heure ou tout le système économique et les acquis sociaux s’effondrent, il est important de faire preuve de solidarité. L’individualisme nous conduit droit dans le mur. Pour preuve, de plus en plus de gens sont à la rue, et une bonne partie vit sous le seuil de pauvreté (7/8million de personne) alors que dans l’agglomération paloise, il existe plus de 6500 logements vacants (soit 8.1% du parc dans l’Agglo de Pau et quasi 10% à Pau) dont une partie appartient aux communes. Quand les municipalités ne prennent pas leurs responsabilités sociales (logements sociaux), il est normal que tout les gens dans le besoin se réapproprient (sous la forme péjorative : « squattent ») un toit vide. 
Tout personne a le droit à un logement décent quelque soit son origine. !

A l’heure où les multinationales ne se privent pas pour exploiter la main d’oeuvre bon marché de certain pays, il est logique que tout ces peuples aient la libre circulation !
Nous réaffirmons notre soutien au « collectif anti expulsion » par cette soupe populaire. Ce moment n’est pas qu’un instant de solidarité, mais c’est aussi un moment d’échange, de convivialité et d’un renouement des liens sociaux, qui font de nous des êtres humains !
Les bénéfices de cette soirée seront reversés au « collectif anti-expulsion, »

SOLIDARITAT !

Advertisements

Daissar una responsa

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Cambiar )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Cambiar )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Cambiar )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Cambiar )

Connecting to %s

%d bloggers like this: