Arestacions arbitraris de dus joens bascos ! (oc e fr)

17 Mar

Aqueste dimarç, lo 15 de març, dabant lo tribunau de Pau, au parat d’ua comparucion de militants bascos, dus joens bascos deu movement Segi qu’estón interpelats dab ua rara violéncia per la poliça paulina shens justificacion reau. Ua joena militanta qu’estó trucada per las fòrças de l’òrdi dab ua grana violéncia quan volè interpausà’s.

Los dus joens qu’estón libertats dimercs vrespe e que seràn convocat davant la justícia pr’amor de violéncias grèus e refús de prelhevament d’ADN. Que’us arreprocham d’aver trucat policiers dab bastons quan son eths qui an confiscat mantuns drapèus entà’us copar.

Sòcis de Libertat ! presents a las interpelacions qu’estón ahucats de véder lo degrèu de violéncia deu costat policier.

Mentre que la premsa hè passar sonque lo punt de vista de la poliça, que volem har enténer la votz nosta entà muishar deu dit las arestacions arbitràris, la loa violéncia qui son açí clarament politicas ! E vam contunhar de demorar muts de cap ad aquesta repression deu pòple basco ?

Militantas obligada d’esconè’s entà escapà’s de la repression, joens qui son tot dia la cibla de la poliça !

Aquera situacion be’s deu estancar ! Que debem mobilisà’ns en favor deu pòple basco ! pr’amor que tots los pòples en luta qu’an lo dret de víver dens la dignitat, Libertat que balha lo sostien son aus militants bascos dens aqueste periòd negre. Qu’aperam tots los militants politics de las autas organisacions qui sostienen la luta au Bascoat a’s posicionar contra aquesta repression.

Solidaritat dab los pòples en luta !

Arrestations arbitraires de deux jeunes basques !

Ce mardi 15 mars, devant le tribunal de Pau, lors d’une comparution de militants basques, deux jeunes basques du mouvement Segi ont été interpellés avec une rare violence par la police paloise sans réelle justification. Une jeune militante a même été frappé par les forces de l’ordre avec une grande violence alors qu’elle voulait s’interposer.

Les deux jeunes ont été libérés mercredi après-midi et seront convoqués devant la justice pour violence aggravées et refus de prélèvement d’ADN . On leur reproche d’avoir frappé des policiers avec des bâtons, alors que se sont les policiers eux-mêmes qui ont confisqué divers drapeaux pour en casser les manches en bois.

Des membres de Libertat présents lors de ces interpellations ont été très choqués de voir le degré de violence du coté policier.

Alors que la presse ne relie que les informations de la police, nous voulons faire entendre notre voix pour pointer du doigt les arrestations arbitraires, la violence de ces interpellations qui sont ici clairement politiques ! Allons-nous continuer de cautionner cette répression sur le peuple basque ?

Des militantes forcées de se cacher pour échapper à la répression, des jeunes qui sont constamment la cible de la police !

Cette situation doit s’arrêter ! Nous devons nous mobiliser en faveur du peuple basque ! Parce que tous les peuples en lutte ont le droit de vivre dans la dignité, Libertat apporte son soutien sans faille aux militants basques dans cette période noire. Nous appelons tous les militants politiques des autres organisations qui soutiennent la lutte au Pays Basque à se positionner contre cette répression.

Solidarité avec les peuples en lutte !

Advertisements

Daissar una responsa

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Cambiar )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Cambiar )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Cambiar )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Cambiar )

Connecting to %s

%d bloggers like this: