Collaboracion franco-espanhòla contra Segi (oc e fr)

6 Mar

Aqueste dimars lo 8 de mars, a Pau, 8 mandats d’arrèst europèus pertocants militants independentistas bascos que seràn examinats per la justícia francesa.

Aqueths 8 socís de l’organizacion de joens de l’esquèrra independentista Segi qu’èran refugiats en País Basc Nòrd entà escapar a la repression qui tòca au movement de liberacion en l’Estat espanhòu.

Maugrat los cambiaments e lo procèssus entamenats per l’esquèrra independentista entà n’acabar dab la luta armada, los Estats espanhòu e francés qu’ahorteishen las atacas contra l’expression civiu de tota ua partida deu pòble basc. Per noste, la justícia aus òrdis de París que segueish la criminalizacion de l’esquèrra independentista basca e atau que fòrça las libertats de tots e totas. Qu’ac digam despuish bèra pausa, lo País Basc que pateish d’un regime d’excepcion au parat deu quau las tecnicas de contra-ròtle e de repression de tota contestacion politica que son experimentadas. Lo miralh de çò qui tòca uei, mei anar mei, Euròpa tota.

Las protestacions e l’emocion que vadón a l’entorn de l’ahar Aurore Martin, qu’an de créisher enqüèra cap a la collaboracion enter govèrns tà har carar tota protestacion e tots los projèctes qui miaçan los Estats taus com son. Libertat que’s solidariza dab los arrestats e qu’invitam los e las qui demoran estacats a la libertat, a assistir a aqueras audiéncias*. Que i poderam espiar per quin biais criminalizan e reprimín los joens qui s’organizan e vòlen víver libres. D’espiar de quina faiçon que despensan la nosta moneda e testimoniar de la disproporcion deus mejans policièrs qui seràn utilizats un còp mei contra los e las qui resistín.

L’òra qu’ei de confirmar. De costuma que’s debana lo matin.

Mei d’informacions : http://www.askatasuna-uztaritze.org/

Ce mardi 8 mars, à Pau, 8 mandats d’arrêt européens contra des militants independantistes basques seront examinés.

Ces 8 adhérents de l’organisation de jeunes de la gauche indépendantistes basque étaient réfugiés en pays Basque Nord pour échapper à la répression qui touche le mouvement de libération dans l’Etat espagnol.

Malgré les changements et le processus entamés par la gauche indépendantiste pour sortir de la lutte armée, les Etats espagnol et français renforcent les attaques contre l’expression civile de toute une partie du peuple basque. Chez nous, la justice aux ordres de Paris relaie la criminalisation de la gauche indépendantiste basque et ainsi viole les libertés de tous et toutes.

Nous le disons depuis longtemps, le Pays Basque est victime d’un régime d’exception à l’occasion du quel sont expérimentées les techniques de contrôle et de répression de toute contestation politique. Le miroir de ce qui, de plus en plus, touche toute l’Europe.

Les protestation et l’émotion nées autour du cas d’Aurore Martin doivent croîtrent encore face à la collaboration entre gouvernement pour faire taire les protestations et les projets qui menacent les Etats tels qui sont. Libertat se solidarise avec les arrêtés et nous invitons ceux et celles qui son attachés à la liberté à assister aux audiences si c’est possible. Nous pourrons y voir de quelle façon on criminalise des jeunes qui s’organisent et veulent vivre libres. De regarder de quelle façon est dépensé notre argent et témoigner de la disproportion des moyens policiers utilisé encore une fois contre ceux et celles qui résistent.

* L’heure reste à confirmer. En général cela se déroule le matin.

Plus d’informations : http://www.askatasuna-uztaritze.org/

 

Advertisements

Daissar una responsa

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Cambiar )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Cambiar )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Cambiar )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Cambiar )

Connecting to %s

%d bloggers like this: