Los productors leitèrs cap a un navèth trebuc / Les producteurs laitiers face à un nouvel obstacle

5 Nov


Version ÒC e FR

L’espleitacion deus productors leitèrs per las cooperativas que n’ei au mei hòrt en Bearn. A despart de non pas arrespectar los agricultors en mau pagà’us, ua d’eras, la « Fromagerie des Chaumes », que decidiscó de faiçon arbitrària d’estancar l’amassatge de la lèit en uas bòrdas pr’amor tad era, los camins que son vadut impracticables entà arrejúnher-las. En mei de sospagar los productors leitèrs, que’us demanda uei d’entertiéner eths-medishs los camins entà que las preciosas cistèrnas e poscan shucar l’aur blanc. Chic de temps a, la « Fromagerie des Chaumes » que viengó trucar a la pòrta de l’aglomeracion paulina entà s’arrecaptar subvencions tà s’agranir.

L’iniciativa qu’ei de las escandalosas, la « Fromagerie des Chaumes » qu’an acornerat aqueths paisans qui n’an pas nada auta causida que s’arronçar la produccion.

Libertat, esquèrra revolucionària d’Occitània, que’s pòrta lo sostien a tots los productors leitèrs, atau com aus sòcis de l’APLI qui tempta de’s har enténer cap ad aqueths gigants capitalistas qui pujan l’espleitacion capitalista au son somiu.

Mei generaument que sostienem lo paisanèr qui mia un combat dia per dia, qui’s pelejan sovent sols, des·hornits cap ad aqueths gropàs. Non desbrembam pas los 800 suicidis d’agricultors en las annadas passadas e que tienem uei ad arrebrembar la situacion inacceptabla on e s’arretròban aqueste monde.

Siam solidaris, arrefusem lo diktat d’aqueras cooperativas capitalistas agricòlas !

Après la mediatizacion de l’ahar, la cooperativa qu’a pagat e hornit lo materiau entà amenatjar los camins e perméter l’arrivada deus camions.

(version française)

L’exploitation des producteurs laitiers par les grandes coopératives bat son plein en Béarn. Outre le fait qu’elles ne respectent pas les agriculteurs en les rémunérant au lance-pierres, l’une d’elles, la Fromagerie des Chaumes, a décidé de façon arbitraire et unilatérale de suspendre la collecte du lait dans certaines fermes car selon elle, les chemins sont devenus impraticables pour les rejoindre. Non contente de sous-payer les producteurs laitiers, aujourd’hui elle leur demande d’entretenir à leur frais les chemins pour que les précieuses citernes puissent pomper l’or blanc. Il y a peu de temps pourtant, la Fromagerie des Chaumes est venue toquer à la porte de l’Agglomération paloise pour pouvoir bénéficier de subventions afin de s’agrandir.

L’initiative est scandaleuse, la Fromagerie des Chaumes met devant le fait accompli ces paysans qui n’ont plus d’autre choix que de jeter leur production si aucune solution n’est trouvée.

Libertat, esquèrra revolucionària d’Occitània, apporte son soutien à tous les producteurs laitiers, ainsi qu’aux membres de l’APLI qui tente de se faire entendre face à ces géants capitalistes qui portent l’exploitation capitaliste à son sommet.

Plus généralement nous soutenons l’ensemble des paysans qui mènent un combat au jour le jour, qui se battent souvent seuls, démunis face à ces grands groupes. Nous n’oublions pas les 800 suicides d’agriculteurs les années passées et nous tenons aujourd’hui à rappeler la situation inacceptable dans laquelle se retrouvent ces personnes.

Soyons solidaires, refusons le diktat des grandes coopératives capitalistes agricoles !

Après la médiatisation de l’affaire, la coopérative a payé et fournit le matériel pour aménager les chemins et permettre l’arrivée des camions.

Advertisements

Daissar una responsa

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Cambiar )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Cambiar )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Cambiar )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Cambiar )

Connecting to %s

%d bloggers like this: